eclipses

ÉCLIPSES


2017
Résidus de gomme, morceaux de mur de centre d’art, boule à facette, éclipse de soleil

Cette œuvre a été réalisée durant une résidence artistique à EST-NORD-EST à Saint Jean Port Joli (Québec)



Durant la résidence au Québec, j’ai eu l’occasion de voir l’éclipse de soleil avec les autres artistes et organisateurs de la résidences. L’atelier que j’occupais a vu ce succéder de nombreux artistes durant les dernières années.

Pendant ma recherche, j’ai observé un phénomène, sérendipité improbable. j’avais déposé sur ma table de recherche une boule à facette trouvé dans les combles des locaux.

Des dizaines d’éclipse sont alors apparues.

J’ai fait une sorte d’analogie, eclipser, soustraire. J’ai alors décider de gommer le mur de mon atelier en suivant les taches du soleil projeté. C’était une manière simple d’éclipser. La gomme efface mais garde en mémoire. Je récupère alors dans la gomme les traces laissées des anciens résidents.

Le bâtiment allait être complètement détruit quelques mois plus tard pour reconstruction. J’ai alors demandé à Richard depuis le Québec de m’envoyer des morceaux de murs et portes de l’atelier que j’occupais. Je me suis servi de ces carottages comme socles supports à la gomme, archéologie. La gomme et le socle comme allégorie de la disparition et de la transformation.

La fine équipe : Richard Noury, Ewa Sadowska et moi même…