Un petit pas pour l’homme

UN PETIT PAS POUR L’HOMME (YUCCA FLAT)


2019
Pâte de verre en ouraline, 35 x 80 x 25 cm



Yucca flat est le terrain des essais atomiques dans le désert du Nevada aux Etats-unis. Des milliers de cratères donnent à cet espace un aspect lunaire. La chaleur dégagée par les bombes au moment de l’impact ou du déclenchement est telle que le sable du désert en a été vitrifié. Ce verre radioactif de couleur verte a été appelé Trinitite du nom du programme militaire américain Trinity qui débute en juillet 1945.

Après avoir réussi à modéliser la topographie du terrain, j’ai pu imprimer le modèle grâce à l’imprimante 3D du Fablab, puis recomposer et coller chaque partie pour obtenir la forme transitoire.

La réalisation d’un moule en élastomère, la cire coulée, démoulée puis resculptée, la maquette topographique est ensuite cintrée pour retrouver une courbure introduisant le doute, transposant la topographie terrestre en surface planétaire, lunaire.

Le verre choisi pour cette pâte de verre contient un très faible pourcentage d’uranate (oxyde d’uranium) utilisé par les verriers pour donner une couleur jaune verte au verre, rappelant à la fois l’ouraline et se rapprochant d’une teinte lunaire.

Historiquement, cette tradition de l’ouraline (verre à l’oxyde d’uranium) développée en Europe et aux Etats-Unis a été stoppé net durant quelques années en Amérique suite aux réquisitions de l’ensemble des stocks d’uranium pour le développement de ces programmes militaires.

La pâte de verre est sablée sur la surface et polie sur les champs pour laisser apparaître, en transparence dans l’épaisseur du verre, les cratères qui s’enfoncent dans le sol. Ce paysage est l’exemple ultime de la capacité de l’homme à modifier son territoire.