projection astrale

PROJECTION ASTRALE


2019
Papier argentique couleur, série 100 cm x 220 cm


Projection Astrale

Envisageant initialement le vitrail comme moyen de production d’images photographiques, j’ai commencé par faire des photogrammes en couleur de fragments de verre. Est apparue une texture photographique qui m’a fait penser à une surface stellaire ou planétaire. De là, j’ai tiré le fil et me suis orienté sur la réalisation de cives.

Le procédé technique de la cive m’intéresse. L’idée d’une sphère, symbolique ici d’un astre, devient un disque par la force centrifuge avec une mise à plat du motif qui se reporte et se déforme légèrement.

On retrouve les notions de révolution, gravitation, d’un corps en fusion dans son enveloppe de pierre, lumière aveuglante.

Jean-Pierre Matheus, maître verrier et formateur en soufflage m’a guidé peu à peu pour devenir autonome dans la réalisation des cives. C’était ensuite une recherche de couleur et matières, arriver à se projeter dans l’image que cela produirait, accepter les erreurs et les déformations pour toucher quelque chose de métaphorique.

Puis vient le jeu d’empreintes lumineuses avec ces formes posées à même le papier photo argentique (photogramme en négatif couleur), pour enfin projeter mes études de verrier novice dans un espace fantastique où les astres sont en verre, mis en lumière par l’agrandisseur.

Le format des papiers photographiques est emprunté à la pellicule 70mm, pellicule argentique qui fut utilisée pour la documentation de la mission Appollo 11. La série photographique se déploie dans l’espace d’exposition pour englober l’observateur dans cette rêverie…

Cives