Planisphere

PLANISPHÈRE


2019
Collodion sur verre, diamètre 105 cm

Cette œuvre a été réalisé durant une résidence au CERFAV à Vannes-le-châtel
(Centre Européen de Recherches et Formation aux Arts Verriers)


Observatoire

Après plusieurs rencontres, au fil des mois et des occurrences, l’association d’astronomie a accepté avec plaisir de me confier les clefs.

Depuis la coupole de l’observatoire astronomique d’Allamps, j’ai oublié l’habituel télescope pour une chambre photographique 20×25, transformé le rez-de-chaussée en laboratoire photographique. Je décide de regarder la Terre, l’astre que l’on habite et qui devient dans notre égarement, parfois, un simple décor, avec la Lune comme tableau, le Soleil et les étoiles comme images mobiles. Cette inversion du regard par rapport à la fonction de l’outil astronomique repositionne pour moi notre attention.

J’ai pu dessiner le modèle 3D d’une coupole, le dôme qui surplombe l’observatoire. Chaque facette est ensuite découpée en verre. Remises à plat, elles reforment le patron de la coupole et invoque le vitrail, alliées à la technique du collodion humide, procédé photographique ancien qui me permet de réaliser des images positives sur verre.

Comme un planisphère, cartographie à 360°, je photographie du sol jusqu’aux cimes des arbres, la clairière qui accueille et protège l’observatoire des lumières parasites.

Durant quelques semaines, du petit matin au crépuscule, je tourne la coupole, seize fois, pour réaliser une révolution complète tout en suivant la course du Soleil qui éclaire les différentes portions du paysage.

Planisphère détail